Ex-Correspondante permanente
du Nouvel Observateur en Chine

Tibet
Dalaï-lama : « Le monde irait peut-être mieux sans religion »

Dalaï-lama : « Le monde irait peut-être mieux sans religion »

  Entretien exclusif avec le maître spirituel tibétain lors de son passage à Strasbourg. Avec toujours la même obsession : comment faire pour ne pas sombrer dans la violence ?
Dalaï-lama : les étudiants contre l’autocensure de Sciences Po

Dalaï-lama : les étudiants contre l’autocensure de Sciences Po

Dans les heures qui suivent la parution de notre article sur l’annulation par Sciences Po d’une conférence prévue de longue date par le dalaï-lama, les étudiants de la grande école échangent des messages consternés.
Dalaï-lama : annulation suspecte d’une conférence à Sciences Po

Dalaï-lama : annulation suspecte d’une conférence à Sciences Po

Pourquoi la grande école française a-t-elle finalement renoncé à recevoir le leader spirituel tibétain lors de sa visite en France ? Les spécialistes dénoncent des « pressions chinoises ». Enquête.
Larong gar, le monastère aux 25 000 nonnes

Larong gar, le monastère aux 25 000 nonnes

Sévèrement réprimé au Tibet, le bouddhisme connaît un renouveau extraordinaire dans la province du Sichuan. Larong Gar, perché à 4 000 mètres d’altitude, attire des dizaines de milliers de moines tibétains, mais aussi des convertis chinois han.
Le dalaï-lama se réincarnera-t-il ?

Le dalaï-lama se réincarnera-t-il ?

Tenzin Gyatso, le quatorzième dalaï-lama, a l’habitude des déclarations qui décoiffent : il lui est arrivé de dire qu’il ne se réincarnerait peut-être pas, ou même qu’il pourrait revenir sous l’apparence d’une femme…
Tibet : silence, on meurt !

Tibet : silence, on meurt !

Ils donnent leur vie pour défendre leur langue, leur culture, leur religion. En quelques mois, plus de 90 jeunes Tibétains se sont immolés par le feu, dont 11 dans la seule province du Qinghai. Reportage.
Tibet : l’arme du sacrifice

Tibet : l’arme du sacrifice

Pour la liberté, pour le droit d’étudier leur langue et de pratiquer leur religion, ils sont déjà trente à s’être immolés. Aux yeux de la Chine, ils ne sont que des « terroristes ». Reportage au pays interdit
Tibet : L’immolation des moines entraîne des troubles inquiétants

Tibet : L’immolation des moines entraîne des troubles inquiétants

Le phénomène des immolations par le feu de moines tibétains — une douzaine en 2011 — vient de connaître une nouvelle escalade,  entraînant des troubles potentiellement très graves.
Tibet : changer de méthode ?

Tibet : changer de méthode ?

Alors qu’elles accentuent leur répression sur le haut plateau, les autorités chinoises ménagent certaines régions limitrophes du Tibet, où règne un climat plus apaisé. Preuve qu’il existe d’autres méthodes que la manière forte
Le dalaï-lama, le moine qui ne voulait pas être roi

Le dalaï-lama, le moine qui ne voulait pas être roi

Certains auraient voulu qu’il garde un titre officiel. « Être une sorte de reine à la britannique, je n’aime pas ça. Même si je l’admire », a-t-il répondu en riant au magazine Rolling Stone.
La voix des sans parole

La voix des sans parole

Depuis les émeutes de Lhassa (2008) et d’Urumqi (2009), Pékin a réussi à faire taire les insoumis. Sauf une Tibétaine et un Ouïgour, qui vivent et bloguent dans la capitale
Le yogi tibétain

Le yogi tibétain

Ermite vivant dans une grotte perchée à 4 500 mètres d’altitude dans le Tibet chinois, il incarne la tradition millénaire des maîtres du « feu intérieur ».
Lhassa : « Il y a eu plusieurs centaines de morts »

Lhassa : « Il y a eu plusieurs centaines de morts »

Pas besoin de le solliciter. Malgré la terreur, malgré les « grandes oreilles » qui traînent, ce jeune Tibétain raconte spontanément ce qu’il a vécu le 14 mars, le jour où Lhassa s’est soulevée.
Le Tibet sous la botte

Le Tibet sous la botte

Patrouilles incessantes, contrôles d’identité à chaque pas, micros-espions dans les rues, mouchards, caméras de surveillance… Quatre mois après la révolte du Tibet, le pouvoir chinois fait régner à Lhassa, d’où les journalistes sont bannis, une paranoïa qui rappelle les pires persécutions staliniennes